L'hyperperméabilité intestinale, avec comme synonyme « Syndrome de l'intestin qui fuit » ou les termes anglais Leaky Gut Syndrom.

La perturbation du fonctionnement normal de la paroi intestinale peut intervenir dans la genèse de nombreuses maladies inflammatoires chroniques.

Elle provoque une inflammation chronique, souvent de bas grade, dans tout le corps, ce qui serait à l’origine d’affections chroniques, dont de nombreuses pathologies auto-immunes, le diabètes de type 1, le diabète de type 2, la stéatose hépatique, le syndrome de fatigue chronique, la fibromyalgie, l'algodystrophie (ou syndrome douloureux régional complexe), la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, les migraines, la sclérose en plaques et l'autisme.

Symptômes

En tant que telle, l'hyperperméabilité intestinale ne se ressent pas.
Les premiers signes indirects sont des ballonnements ou des diarrhées.
Ensuite les symptômes seront aussi ceux des diverses et multiples pathologies qui vont se développer au cours des années.
• Diarrhée chronique, constipation, gaz ou ballonnements
• Carences nutritionnelles
• Système immunitaire perturbé
• Maux de tête, brain fog, pertes de mémoire, troubles de la concentration
• Fatigue excessive
• Éruptions cutanées et problèmes tels que l'acné, l'eczéma ou la rosacée
• Envies de sucre et de glucides
• Arthralgies, fibromyalgie
• Dépression, anxiété, TDA/H
• Maladies auto-immunes telles que la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, la maladie cœliaque, la maladie de Crohn, Hashimoto...

Physiopathologie

L’intestin grêle a pour principale fonction d’absorber l’eau et les nutriments issus de l’alimentation, tout en empêchant la pénétration dans l’organisme de microbes pathogènes, de macromolécules et de toxines.
Ce rôle de filtre sélectif est assuré par une vaste couche de cellules épithéliales (les entérocytes) reliées entre elles par des jonctions serrées.
Les entérocytes réalisent un transport transcellulaire actif des nutriments jusqu’à l’organisme. Ils produisent des enzymes capables de fractionner les grosses molécules apportées par l’alimentation en particules plus petites (acides aminés, sucres simples et acides gras), avant absorption et passage dans la circulation sanguine.
Les jonctions serrées sont pour leur part le cadre d’un transport passif paracellulaire. L’eau, les ions et certaines molécules de petite taille empruntent cette voie pour réguler les mécanismes biochimiques du corps humain.
A l’état physiologique, les jonctions serrées ne laissent passer qu’un nombre réduit de petites molécules (60 angström maximum). Il arrive toutefois que les jonctions se relâchent et que l’espace entre les entérocytes s’accroisse : la perméabilité augmente et des molécules de taille plus importante peuvent franchir la barrière intestinale.
A l’état pathologique, ce passage anormal de grosses particules est appelé syndrome d’hyperperméabilité intestinale (Leaky gut syndrom, en anglais).
  • Besoin d'aide
    On vous répond
    Du lun. au ven. de 9h à 17h
    au 02 740 28 30
  • Paiement sécurisé
    Paiement sécurisé 3DS
    avec Payzen
  • LIVRAISON EN 24H/48H
    Livraison partout en Europe
    Frais de port offert à partir de 50€
Abonnez-vous à notre newsletter
et suivez notre actualité.
Contact
Catégories
  • Nos produits
  • Qui sommes nous ?
  • Programmes oxyform
  • Les cookies Oxyform
  • Conditions générales de ventes
Moyen de Paiement
Nos partenaires de transport
© All right reserved 2021 - OXYFORM